Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VOYAGE BIRMANIE

VOYAGE BIRMANIE

Voyage Birmanie, joyau d'Asie, voyage au birmanie, s'ouvre lentement au monde et nous dévoile timidement ses trésors

Visiter le Myanmar : découvrez sa population

La Birmanie est un des pays d'Asie du Sud-Est qui demeure le plus méconnu aux yeux de la population mondiale. Pourtant, le pays dispose d'atouts touristiques majeurs : monuments religieux. Impressionnants, paysages exceptionnels et des habitants chaleureux et accueillants. La population de Birmanie, bien que déstabilisée par des années de guerre civile, reste très ouverte aux étrangers. Véritable patchwork d'ethnies et de cultures différentes, visiter Myanmar en rencontrant sa population donnera une dimension humaine extraordinaire à votre séjour.

 

1. Visiter Myanmar : Généralités concernant la démographie en Birmanie

 

Visiter Myanmar, c'est avoir la possibilité de rencontrer la population traditionnellement chaleureuse de ce pays multi-ethnique.

 

→ Population et composition ethnique



Les recensements en Birmanie ne sont pas choses courantes. Jusqu'à il y a peu, la démographie birmane était un mystère. Avec l'amélioration de la situation politique, les premières statistiques sur la population ont été publiées.

 

Ainsi, selon les Nations Unies, la population de Birmanie atteint les 53 millions d'individus (chiffres de 2013). C'est une population très hétérogène : on estime à plus de 135 le nombre de groupes ethniques en Birmanie, en majorité des Birmans. Shans, Karens, Mons représentent environ 30 % de la population. 70 % de la population vit en milieu rural, et le taux d'alphabétisation est de 92 %.

 

Même si le Birman est la langue la plus parlée, de nombreux autres groupes ethniques ont gardé leur propre langue. Vous n'aurez pas de mal à trouver des gens parlant anglais à Yangon et dans les lieux touristiques très fréquentés. Les Indiens et Chinois parlent aussi des langues ou dialectes différents, comme l'Hindi ou le Bengali.

 

La plupart des individus vit sans un accès aux soins ou à des conditions d'hygiène basique. La mortalité infantile est forte (73/1000), et l'espérance de vie faible (53 ans pour les hommes, 56 pour les femmes). La population birmane est aussi sous la menace du SIDA, de la tuberculose et de la malaria.

 

Selon la Constitution de 1974, le Bouddhisme est la religion officielle de Birmanie. Elle est pratiquée par près de 90 % de la population. Parmi les autres religions, on compte 4 % de Chrétiens, 4 % de Musulmans et pour le reste, c'est l'animisme qui prévaut.

 

→ Challenges démographiques en Birmanie

 

L'économie du Myanmar dépend très largement des ressources naturelles et de l'agriculture. Les infrastructures inadéquates, le manque de formation et les difficultés politiques ont limité le développement de l'industrie. 
Le niveau de pauvreté atteint 26 % de la population, et beaucoup plus forte dans les milieux ruraux. L'accès à l'électricité est limité à seulement 26 % de la population.
Dû à sa grande hétérogénéité démographique, la population du Myanmar est souvent mise sous pression par des conflits en rapport avec des minorités ethniques ou des groupes religieux minoritaires. C'est le cas à l'heure actuelle avec les Rohingyas, une minorité musulmane du nord du pays.

 

2Présentation des 3 groupes ethniques minoritaires les plus représentés au Myanmar

 

Lors de vos activités de visiter birmanie, si vous souhaitez donner une dimension humaine à votre séjour, nous vous conseillons de partir à la rencontre des groupes ethniques minoritaires. Vous pourrez ainsi découvrir plus en profondeur toute la richesse de la Birmanie. Voici les 3 plus représentés.

 

→ Les Shans (9 % de la population)
Les Shans comptent à l'heure actuelle entre 4 et 6 millions d'individus sur le territoire birman. Ils vivent principalement dans l’État de Shan, au nord de la Birmanie, célèbre pour abriter notamment le Lac Inle. Si les Shans ont été un temps en conflit avec les Birmans, il semblerait que la situation se soit apaisée. Cependant, les Shans font aujourd'hui tout ce qui est en leur pouvoir pour maintenir leur culture vivace.


La majorité d'entre eux est de confession bouddhiste, et parlent la langue Shan en plus du Birman. Traditionnellement, les Shan sont des cultivateurs (riz, fruits, thé…) ainsi que de très bons artisans pour ce qui concerne le plomb par exemple.

 

visiter-myanmar-visiter-birmanie
(Photo:Internet - Shan - visiter Myanmar)

 

 

→ Les Karens (7 % de la population)


Les Karens vivent principalement dans l’État de Karen, au sud de la Birmanie. Beaucoup vivent notamment sur la frontière entre la Thaïlande et la Birmanie. La situation de ce groupe ethnique est très précaire : beaucoup sont sans domicile, et plus de 100 000 personnes vivent actuellement dans des camps de réfugiés, depuis la dernière insurrection.


Les Karens parlent plusieurs langues différentes, en fonction de leur origine, dont le Karenni et le Kayan. 
Même si les Karens sont à 65 % Bouddhistes, le reste de la population est, elle, Chrétienne. 
Traditionnellement, les Karens vivent de l'agriculture, ce qui en fait un population relativement pauvre comparée au reste des Birmans.

 

visiter-myanmar-decouvrez-population-3
(Photo:Internet - Karen - visiter Myanmar)

 

→ Les Rakhines (4 % de la population)


Les Rakhines vivent en grande majorité le long de la côte de l’État de Rakhine, à l'est de la Birmanie. Ils sont en majorité Bouddhistes. La culture Rakhine présente de nombreux points communs avec la culture birmane, mais aussi avec la culture Indienne. Ceci est dû au fait que l’État de Rakhine est séparée du reste du territoire par les Monts Arakan, et une certaine proximité avec le reste de l'Asie du Sud-Est. On peut notamment noter ces influences dans la littérature, la musique ou encore la cuisine. La langue Rakhine est globalement compréhensible par ceux pouvant parler le birman.
A l'heure actuelle, les violences commises entre les Rakhines et la communauté musulmane des Rohingyas est à l'origine d'un désastre sur le plan humanitaire. On parle de milliers de gens tués ou déportés.

 

En faisant du visiter Myanmar, vous serez amené à côtoyer la population birmane. Riche de cultures différentes, elle apportera une dimension plus authentique à votre séjour. Et si vous voulez savoir le meilleur moment pour visiter ce beau pays, vous pourez cliquer ici (quand partir en birmanie) pour en savoir plus. 

 

 

Suorce >> http://hanoivoyage.com/voyage-myanmar-birmanie/infos-pratiques/433-visiter-myanmar-decouvrez-population.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article